Dxfor.me

Le projet Dxfor.me est un projet développé en language Python.

Ce programme se connecte avec le protocole Telnet (TErminal NETwork) sur des serveurs du monde entier (Japon, Russie, Etats-Unis, et de nombreux pays européens) , pour collecter et alimenter une base de données qui détermine les fréquences et les modes de communication utilisées par les stations radio-amateurs à un instant précis.

Ce sont prêt de 5 000 visiteurs et radio-amateurs du monde entier qui font un usage quotidien de ce service.

Des scientifiques et les radio-amateurs eux-mêmes exploitent les services de Dxfor.me pour analyser et quantifier les perturbations électromagnétiques qui conduisent les ondes à se propager avec plus ou moins d’intensité.

L’outil Dxfor.me exploite également en temps réel les données transmises par les satellites de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) . Ces satellites météorologiques gérés par les américains sont à orbite polaire et observent la Terre depuis une altitude d’environ 850 km. Ils appartiennent au dispositif d’observation mis en place par l’Organisation Météorologique Mondiale.

Les satellites NOAA sont essentiellement connus par les nombreuses images de la Terre et de l’atmosphère qu’ils délivrent chaque jour. Les données acquises à bord de ces satellites sont transmises vers des stations de réception sur Terre. En France, le Centre de Météorologie Spatiale de Météo-France, situé à Lannion (dans les Côtes-d’Armor en Bretagne) a pour mission de recevoir, traiter, diffuser et archiver ces données.

Dxfor.me fournit donc une observation en temps réel des conditions de propagation des ondes.

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!